LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES : vendredi 5 juillet 2019 à l'université Lumière Lyon 2 Bron journée sur 

L'UBERISATION DU TRAVAIL: Le retour des tâcherons ?

 


vignetteBURN OUT POLICE

                           
 ATTENTION CHANGEMENT DE LIEU le 18.06.2019 : Eglise Protestante Unie,
La Sarra, 7 Rue de la Sarra, 69600 OULLINS, 
Salle des Cèdres
 

 Les commissaires de police face aux

« risques psychosociaux » 

Quels liens entre organisation, management

et santé mentale dans la Police nationale ?

Dans la littérature scientifique, la profession policière est régulièrement pointée comme parmi les plus stressantes. En France, la question du suicide et du « malaise » policier est également au cœur de l'actualité. Pourtant, peu de chercheurs français se sont penchés sur cette population si spécifique.


Une thèse de doctorat en psychologie du travail (2013-2018) a donc été lancée par le laboratoire GRePS (Lyon 2), l'École nationale supérieure de la police (ENSP) et la Mutuelle générale de la police (MGP). Son objectif était de mieux comprendre les « risques psychosociaux » auxquels sont confrontés les policiers afin de dégager des pistes d’actions dans les domaines du management, de l’organisation du travail et de la prévention des RPS. Il ressort de cette recherche que le mode de fonctionnement de l'institution est générateur de forte contraintes et de faibles ressources pour les policiers. Les cadres de l'institution, dépossédés de nombreux moyens managériaux et eux-mêmes en situation de souffrance, ne semblent pas parvenir à répondre aux attentes formulées par leurs équipes. Faute de pouvoir agir sur les principales causes organisationnelles de tension, les dispositifs de prévention des RPS se focalisent finalement sur la prise en charge des agents « fragilisés » malgré de nombreux freins liés à la culture professionnelle.


Bien que centrée sur une institution à la culture, aux contraintes et aux modes de fonctionnement bien spécifiques, cette recherche invite à questionner les organisations du travail, le rôle de l'encadrement et les dispositifs de santé au travail.


Les échanges pourront se poursuivre au restaurant (Brasserie la Renaissance à Oullins) pour les personnes qui le souhaitent, dans ce cas merci de choisir la catégorie "conférence + restaurant" dans Billetweb pour vous préinscrire.

 Intervenants : 

Jean-Sébastien Colombani

Docteur en psychologie du travail et des organisations,

Psychologue-conseil à l’École nationale supérieure de la police

Informations pratiques

Date :  mardi 18 juin 2019
Lieu : 

Eglise Protestante Unie, la Sarra,
7 Rue de la Sarra, 69600 OULLINS
Salle des Cèdres

Participation aux frais :

Gratuit adhérents et abonnés
7€ salarié et profession libérale
3€ demandeur d'emploi et étudiant

Affiche :   Pour télécharger l'affiche, cliquez ici

 

 

 



 

uberisation   logo GRePS univlyon2 logo officiel201806  uber argent

                                                           

L’APIRAF, Association de Psychologues du Travail et des Organisations,
organise une journée d'étude sur le thème :

« L'Ubérisation du travail : le retour des tâcherons ? »

L’ubérisation de l’économie :

une chance pour certains,

une malédiction pour d’autres ?

Bien au-delà des images habituelles de chauffeurs en costumes sombres supplantant les taxis, ou de cyclistes lourdement chargés slalomant entre voitures et autobus, c’est toute l’organisation du travail et des acquis sociaux qui semblent remis en cause aujourd’hui. Le droit du travail, la notion même de subordination, construite au fil du temps sur une recherche d’équilibre entre un employeur et des salariés, paraissent frappés d’obsolescence, emportés par une lame de fond courant sur l’ensemble de nos économies…

Cette journée se veut donc l’occasion de faire le point sur l’état du droit, du dialogue social, et des incidences possibles sur la santé physique et psychique des travailleurs « ubérisés ». Elle se veut surtout espace de débat et de confrontation, tant il est évident pour nous qu’un modèle n’est ni bon ni mauvais en lui-même, mais avant tout façonné par ce que nous en ferons.

 

Programme détaillé ici

 

Les intervenants :

Jean-Christophe ANGAUT, Maître de conférences de philosophie à l’Ecole Nationale Supérieure de Lyon

Didier GIGANDON, Président de l’APIRAF

Barbara GOMES, Docteure en Droit, collaboratrice parlementaire.

Michel HERY, INRS, co-auteur de la synthèse d’exercice de prospective « Plateformisation 2027 : conséquences de l’ubérisation en santé et sécurité au travail ».

Elisabeth LEBLANC, thérapeute psychocorporelle, en reprise d’études M2PTO, auteure de l’étude « Identité des coursiers à vélo de l’ubérisation »

Marc MALENFER, INRS, co-auteur de la synthèse d’exercice de prospective « Plateformisation 2027 : conséquences de l’ubérisation en santé et sécurité au travail ».

Philippe SARNIN, Professeur de Psychologie du Travail et des Organisations de l’Université de Lyon, Responsable de la Mention de Master « Psychologie Sociale, du Travail et des Organisations », Groupe de Recherche en Psychologie Sociale

En avant première de la journée du 5 juillet 2019, ci-dessous quelques liens pour entendre, ou lire nos illustres conférenciers

  • Pour entendre Jean-Christophe Angaut : Cliquez ici
  • Pour accéder au résumé de la thèse de Barbara Gomes : Cliquez ici
  • Pour accéder à l’observatoire de l’Ubérisation : Cliquez ici
  • Pour accéder à l'étude prospectie de l'INRS sur : plateformisation, quelles conséquences de l'ubérisation  en santé et sécurité au travail en 2027, co-rédigée par M. MALENFER : Cliquez ici

Informations pratiques

 

Dates Vendredi 5 juillet 2019
Lieu Université Lumière Lyon 2, 5 avenue Pierre Mendes-France
69500 Bron
BAT H / Amphi C
Participations au frais /
Repas inclus
Inscriptions avant le 22 juin 2019 :
Adhérents Abonnés APIRAF / Plein tarif : 50€
Adhérents Abonnés APIRAF / Tarif solidaire : 30€
Non Adhérent / Plein tarif : 65€
Non Adhérent / Tarif solidaire : 40 €
Inscriptions à partir du 22 juin 2019 :
Adhérents Abonnés APIRAF / Plein tarif : 65€
Adhérents Abonnés APIRAF / Tarif solidaire : 35€
Non Adhérent / Plein tarif : 85€
Non Adhérent / Tarif solidaire : 50 €
Programme détaillé ici